Un jour on a découvert ton pouvoir, nommé 'Alice'. Forcé(e) d'intégrer une Académie Alice ; à Tokyo, Rio, Paris ou New York... laquelle choisiras-tu ? Forum RPG

 
AccueilAccueil  FAQFAQ  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Mise en contexte approfondie : Rio de Janeiro

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Alice
Compte fonda'
avatar

Féminin Date d'inscription : 14/08/2014
Messages : 267
Age : 20
Localisation : Wonderland ~

Informations du Personnage
Alice:
RTA / Groupe / Section:
Âge de votre perso:

MessageSujet: Mise en contexte approfondie : Rio de Janeiro   Dim 7 Sep - 12:52

Bienvenue à la .
.
.
.



Alice Academia
Rio



Accueillant les élèves les plus courageux ou suicidaires, l'Académie brésilienne a bien du mal à tenir en place. Située à côté d'une des plus belles plages d'Amérique du Sud, elle reçoit régulièrement des élèves en mal de soleil, mais reste de loin la plus dangereuse des quatre Académies. Entre la mafia locale et un système de sécurité des plus défaillants, les élèves passent peu de temps en cours pour pouvoir s'entraîner physiquement ou renforcer leurs Alices, en vu de la prochaine attaque contre l'Alice Academia. Sans oublier les marchands d'Alices qui se promènent secrètement et impunément sur le campus, à la recherche d'une cible facile.
Ici, le danger est partout. Surtout là où vous ne le voyez pas.



Intéressé(e) par notre Académie ? Alors, faites attention.  


Bonjour. Vous êtes heureux d'être là aujourd'hui ? Pas moi. Si je suis ici, c'est parce que je me suis fait prendre en pleine nuit en dehors du Campus. Des questions plus approfondies sur le sujet ? Ca tombe bien, j'y répondrais pas.
Vous êtes ici pour visiter. Tâchez de survivre jusqu'à la fin de la présentation, parce que sinon je vais avoir des ennuis avec l'Administration. Quel bande d'hypocrites. Théoriquement, ils me donnent droit à 10% de pertes, ce qui fait un peu plus d'un d'entre vous. Ne riez pas. Ce n'était pas une blague.
La vérité, c'est que je suis ici pour vous apprendre à survivre, bande de mauviettes. Je suis pas sûre d'y arriver en moins de deux heures, alors vous avez intérêt à retenir le plus important. Parce qu'après, je vous laisse, et je ne serais pas toujours derrière vous à sauver votre peau. Vous apprendrez qu'ici, l'unité fait la force.
Compris ? Bien.

Leçon n°1 : Ne faites pas confiance aux adultes.
L'Administration, ici, vous lâchera si ça l'arrange. Et, parfois... certains élèves trahissent.
Vous l'avez vu, aucun élève ici n'a moins de 12 ans. Le Primaire a été supprimé. Trop dangereux, pour eux comme pour nous. Ils sont trop faibles pour se défendre par eux-mêmes et sont un poids pour les autres. L'établissement le plus jeune est le Collège, avec des élèves de 12 à 15 ans. C'est probablement le moment de votre passage ici où vous suivrez le plus de cours. Notre Académie est très tournée vers les sciences sociales, mais l'enseignement est complet. C'est assez cool, en passant, parce que les plus âgés veillent sur la sécurité du campus et qu'il y en a toujours quelques-uns pour vous sortir de la panade. Il y a peu de contraintes, ce qui fais que vous passez pas mal de temps sur la plage. Pas de grand sujet d'inquiétude, mais ne vous rapprochez pas trop des professeurs. Il y a deux ans, quatre d'entre eux ont enlevés des élèves pour les revendre à des marchands d'Alices. Je vous dis pas comment l'ambiance s'est refroidie. Non, je ne sais pas ce qu'ils sont devenus. C'est mieux comme ça.
Je dis ça, mais tâchez de ne pas trop louper de cours. Vous le regretterez à partir du Lycée, quand vous aurez moins de temps pour les études. Prenez de l'avance, parce que l'entraînement au combat, on est la seule Académie à le proposer, ce n'est pas officiel, mais j'ai jamais rien vu de plus sérieux.

Leçon 2 : N'abandonnez personne derrière vous.
Le Lycée, De 15 ans à 18 en passant, c'est le début des cours intensifs de sport, de stratégie, et d'entraînements alices. Ce n'est pas officiel, comme je l'ai dit plus tôt, mais quelques professeurs ou les plus âgés du campus, voir des anciens élèves partagent leur expérience, le plus souvent ces formations ont lieu sur la place. Les cours sont beaucoup plus rares, ce qui permet de suivre absolument tous ces rassemblements de défensifs, au cas où l'Académie se ferait attaquer. On a déjà vu entrer la mafia une fois entre ces murs, et je peux vous dire que ca n'a pas été très drôle. A l'arrivée à l'Académie, vous avez été placés dans une des trois catégories, elles serviront à orienter vos cours vers des connaissances plus ou moins pratiques. Parce que c'est bien marrant, mais autant un Offensif sera ravi de pouvoir se servir avec utilité de son pouvoir en situation de stress, autant l'étude de l'informatique ou des plans, laissez ça aux Stratèges. On a juste pas le temps. Bon, alors, vous êtes dans un de ces groupes :
- Offensive, si vous avez un alice capable de blesser un adversaire ou de le déstabiliser directement. C'est le cas des alices comme la maîtrise du feu ou la télékinésie ou...tout ce bazar-là.
-  Défensive, si vous pouvez guérir certaines blessures ou construire un champ de force, faire apparaître du brouillard...tout ce qui empêche l'adversaire de mettre une balle dans l'épaule de l'Offensif qui gardera peut-être vos fesses au chaud un jour ou en tout cas d'éviter qu'il boîte. Je vous jure, aussi détestable soit-il, vous serez bien content qu'il puisse courir, celui-là.
- Stratégique, c'est pour la stratégie, mais en vérité, c'est pour tous ceux dont les pouvoirs ne rentrent pas dans les deux catégories d'au dessus. Construction d'objets divers, dessins vivants...bref, tous ceux qui servent à rien sur le terrain. Venez pas me dire qu'un pot de peinture traînera miraculeusement quand vous en aurez besoin, c'est avec ce genre de réflexions qu'on se fait tirer comme des pigeons. Planifiez votre survie.


Leçon n°3 : Ne laissez rien au hasard.
L'Université, c'est le moment le plus flippant de votre passage ici, je pense. Celui où vos cours de défenses se réduisent à ceux que vous maîtrisez le plus parce que le boulot qui appartient à votre cursus scolaire est de retour, et où vous passez la gestion de la sécurité à des gamins de 15 ans qui viennent d'entrer au Lycée. Vous devez réaliser le Projet des Universitaires de l'Académie, et vous avez 5 ans pour ça. Ça laisse pas mal de temps libre pour la plage et les ballades d'une Académie à une autre, mais je vous jure que vous oserez pas non plus trop vous éloigner. Ça explose vite, par ici. L'Université étant le bâtiment le plus proche des murs d'enceinte, vous verrez que l'ambiance y est très détendue, certes, mais beaucoup moins qu'à Paris ou encore New York. Vous préfèrerez de loin sacrifier quelques mois à l'étranger pour empêcher un abruti de mettre le feu aux Villas.

Leçon n°4 : Apprenez à vous débrouiller.
Parce que oui, vous aurez des Villas. J'ai déjà peur. Les Chambres du Collège sont rassemblées autour de la salle commune, mais les Villas des lycéens et universitaires sont éparpillées un peu partout dans les Collines. La bonne nouvelle, c'est qu'un incendie ne se propagera pas d'un bâtiment à l'autre. La mauvaise, c'est que vous êtes en pleine nature. Oui, comme le demande votre petit camarade à droite, les arbres, ça brûle. Les Alices pyromanes, essayez de garder votre abri en état, parce que je ne suis pas sûr que vos copains accepteront de vous prendre chez eux après. Vous pouvez vivre en colocation avec qui vous voulez, soit dit en passant. Ce n'est pas comme si l'Administration avait le temps ou la volonté de vérifier que nous sommes vivants et avec un toit au dessus de nous. Généralement, c'est les anciens propriétaires qui s'occupent du passage des clefs, vous gérez la négociation.

Leçon n°5 : Ne laissez personne influer sur votre vie.
La vie, ici, ce n'est pas toujours marrant. Mais vous avez intérêt à vous amuser, aussi. Parce qu'ils n'attendent que ça : que vous vous cloîtrez chez vous et que vous vous gâchiez la vie pour eux. Faites-les un peu enrager. Ça, c'est mon métier.
L'Académie possède sa propre Plage. Rien ne vous arrivera jamais là-bas. C'est l'un des points les plus éloignés des murs d'enceinte, et l'arrivée par bateau est impossible. C'est là que vous respirerez. Des barbecues, des fêtes sur le sable, des rendez-vous nocturnes... Beaucoup de choses y sont organisées. L'accès est normalement contrôlé la nuit, mais la sécurité ici... Faites juste attention aux rondes. Mais, franchement, vous vivrez là-bas.
N'hésitez pas non plus à vous rendre au Carnaval de Rio. Ça peut vous sembler stupide, surtout si vous venez de l'étranger, mais ici, c'est une fête nationale. Vous ne verrez jamais la Ville aussi animée et aussi joyeuse. C'est de la folie, ces jours-là. La musique fuse de partout et les élèves d'ici en profitent pour se fondre dans la foule, et s'y amusent. Avec plus ou moins de légalité.

Leçon n° 6 : Ici, rien n'est illégal.
La loi, ici, personne n'y fait plus attention. La mafia règne sur les Favelas à l'extérieur, et si vous faites le mur à minuit... J'espère que vous avez bien mesuré vos chances de survie, ou que vous avez prévu du renfort. Et attention, la nuit, des gardiens de l'Académie patrouillent aux murs d'enceinte, assez irrégulièrement. N'empêche, assez régulièrement pour que je me soit fait choper. Mais les nouvelles y sont intéressantes, et vous vous y rendrez un jour, pour hasard, parce que vous ne verrez pas la limite entre les Ruelles ensoleillées et celles où la lumière n'ose plus entrer.
Dans le même ordre d'idée, le Marché Alice compte autant de boutiques honnêtes que de trafiquants du marché noir. Tout le monde le sait, mais rien de cela ne se dit jamais à haute voix. Tâchez d'être discret. A cette condition... vous trouverez absolument tout ce que vous pourrez chercher.  

Leçon n°7 : Restez vivants.
Les sorties dans la Ville ne sont pas aussi réglementées qu'on vous le répètera. Si vous avez des ennuis, rendez-vous directement à la "Casa del Silêncio", comme on l'appelle, qui regroupe l'Administration. La maison du silence... ce n'est pas pour rien. Ne vous rendez là-bas qu'en cas d'urgence. De toute façon, vos va-et-vient dans ce bâtiment sont assez contrôlés. Mais vous verrez, en général, le week-end, les entrées sont pratiquement sans surveillance et vous n'aurez aucun problème en sortant. Promenez-vous. Rio, malgré tout ce qu'on vous en dira, malgré tout ce que je vous ai dit à l'instant, malgré tous les ennuis qu'on peut s'y faire, ça en vaut la peine.
Faites seulement attention à rentrer avant que la nuit ne tombe. Car vous ne croiserez pas que des amis, et les ennemis ici sont mortels.



Je vous ai fait peur, hein ? Ici, vous n'aurez pas le choix. Le soleil tape, il brûle les rues et les plages ; les gens rient, les gens vivent - mais dès que tombe la nuit, tout le monde a peur. Plus la journée est belle et plus le soir sera violent. Mais, malgré tout, tant que vous ne laisserez personne derrière... vous deviendrez forts.

Bienvenue à Rio.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gakuen-alice-future.forumactif.org
 

Mise en contexte approfondie : Rio de Janeiro

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Gakuen Alice Future : RPG :: News & Events :: Événements Rio-